EntrepriseEmploiHotelRestaurantImmobilierPlanCinémaInfos

Le forum de www.pertuis.com est une tribune de libre expression. Utilisez le cependant en respectant les règles et les autres utilisateurs !
Avant de créer un nouveau sujet, vérifiez qu'il n'existe pas déjà ! Toute utilisation commerciale de ce forum est interdite !

FORUMS | Espace café | nos souvenirs à Pertuis

    
lou rénaïré


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 1726

Posté le 12/02/2008 à 07h35

@ WILLIAM
Je connaissais bien le Cabrières des années 1970 car je chassais le sanglier dans notre beau Luberon, de la sereine à roumagou avec Jean-pierre, Rémi, René, Jean-Jacques et les autres. Et j'étais aussi, bien copain avec Raymond Pallenc à qui j'emmenais chaque année ma récolte de melons. Tu vois mon cher william, ton beau village ne m'est pas inconnu. Petit bonjour amical à ton maire Claude Favet !

lou rénaïré


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 1726

Posté le 12/02/2008 à 18h40


le braconnier terrassé par le lapin
Cette histoire se passe à la fin des années 1970. Comme d'habitude mon père mon frère et moi étions à la chasse vers Délèvy dans le ruisseau de Galance et, notre ami Dédé nous rejoignit ayant entendu nos chiens courants aboyer derrière un lapin. Notre rongeur poussé par la meute, trouva refuge dans une fente de rocher assez profonde. l'ami Dédé avait dans sa musette un beau petit furet qui ne demandait qu'à en découdre avec le lapin, il nous proposa ses services. Nous décidâmes donc de faire sortir l'animal aux longues oreilles de sa cachette avec l'aide du furet. Dédé glissa le "garri" dans la fente du rocher et se plaça en retrait. Malheureusement pour lui, il y avait un tout petit trou à hauteur de sa taille et le furet fit sortir le lapin de sa cachette comme un boulet de canon. Le pauvre Dédé, prit le missile dans ce que l'on appelle vulgairement les"bijoux de famille". A la vue de cette scène digne d'un film comique, il nous fût impossible de tirer sur le lapin. Voyant le pauvre Dédé se tordre de douleur nous voulions faire mine de compatir à son malheur, mais une énorme crise de fou rire nous en empêchait. Je crois que ce jour là, notre lapin a eu beaucoup de chance, grâce à son coup de tête bien placé il a eu la vie sauve (et peut-être inventé le double air-bag)

Message édité le 15/01/2011 18:08:48

Aromaline


Inscrit le : 02/02/2008
Messages : 91

Posté le 12/02/2008 à 19h15

Bonjour à tous,
Quel plaisir de plonger dans tous ses souvenirs qui nous font revivre un temps où la convivialité et l'entraide avait encore un sens.
Tu as raison Lou Renaïré, les gifles de nos instituteurs, institutrices ou professeurs ne nous ont jamais tué et il ne fallait surtout pas en parler en rentrant à la maison car sinon c'était rebelote.
Quand je pense au temps de ma jeunesse, c'est souvent vers Tréminis que mes souvenirs m'emportent. Pratiquement tous les jeunes Pertuisiens, à l'époque de la colonie, ont dû y passer au moins un mois. Le Grand Ferrand, la passerelle, le dortoir vert, le dortoir rose, le terrain près du torrent où l'on faisait la kermesse lors de la visite des parents...
Quelle n'a pas été ma déception et je pense aussi celle de nombreux Pertuisiens lorsque j'ai appris que la Mairie vendait NOTRE colonie. Je n'ai pas compris à l'époque pourquoi il n'y avait pas eu un tollé général dans la population à cette annonce. Mais non, c'est passé comme une lettre à la poste.
Et pourtant, on aurait pu en faire beaucoup de choses de cette colonie si on l'avait entretenu un peu chaque année. Plus besoin d'envoyer les enfants en classe verte dans les structures d'autres communes. Et les personnes du 3e Age, n'auraient-elles pas été ravies d'aller passer quelques jours dans ce havre de paix. Surtout quand on pense au prix où on l'a vendu (je dirais presque donné). Mais, arrêtons là la nostalgie, ce qui est fait est fait et on ne peut revenir en arrière.

lou rénaïré


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 1726

Posté le 12/02/2008 à 20h03

Tout à fait d'accord avec toi Aromaline d'autant que mon cousin Marcel Emeric et son épouse Albertine ont accompagné les jeunes Pertuisiens pour ces Vacances à Tréminis. L'un faisait l'entretien du site et l'autre était la cuisinière. Peut-être t'en souviens-tu ? Je pense effectivement que la mairie a presque donné ce magnifique bâtiment que j'ai vu pour la première fois il y a seulement trois ans avec mon ami Jacky Decormis. A l'époque, pour moi, les vacances c'était aider les parents à ramasser les patates. Mes premières vacances à moi ont durées un an et c'était au 405e régiment d'artillerie à Hyères,j'avais vingt ans et c'était la première fois que je quittais Pertuis. Comme dirait Brassens je fais partie des imbéciles heureux qui sont nés quelque part.

Aromaline


Inscrit le : 02/02/2008
Messages : 91

Posté le 12/02/2008 à 21h52

En effet, je me souviens de Marcel et Albertine. Est-ce que ton cousin ne s'occupait pas aussi des ruisseaux à une époque ? C'était quelqu'un de très sympathique et chaleureux qui respirait la gentillesse.
Mais, il y a trois ans quand tu y es allé, le grand bâtiment n'était-il pas déjà démoli ?

lou rénaïré


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 1726

Posté le 13/02/2008 à 06h12

Hé bien,comme je n'ai pas connu les bâtiments de l'époque, je ne sais pas ce qui a été démoli ou pas. Mon cousin Marcel s'occupait effectivement des ruisseaux il y a très longtemps. C'était comme tu le dis quelqu'un de sympathique et de chaleureux. Lorsque le jour de la retraite a sonné,il s'est retiré dans le petit village de Vaugines ou il a été tout de suite adopté par les habitants. Aujourd'hui, Marcel et Albertine sont décédés, après une vie bien remplie au service des autres.

trobo (ex 456)

Inscrit le : 06/01/2008
Messages : 158

Posté le 13/02/2008 à 20h09

Une fois les élections passées et digérées, je proposerai à l'équipe en place de faire une exposition sur TREMINIS
Je suis sûr que cela ravivera d'excellents souvenirs aux pertuisiens d'antan.

Aromaline


Inscrit le : 02/02/2008
Messages : 91

Posté le 13/02/2008 à 21h45

Très bonne idée Trobo. Je crois que beaucoup d'anciens vacanciers de la colo apprécieront. Tu y as été également ?

galinette


Inscrit le : 09/11/2007
Messages : 552

Posté le 14/02/2008 à 16h03

Coucou
Moi je n'ai que 30 ans et je connais !! Par contre j'y étais allé avec mes parents, il y a 20 ans environ. J'avais jamais compris pourquoi il y avait écrit Pertuis sur le batiment, maintenant je comprend, en fait il appartenait à la ville de Pertuis !! Nous quand on y été allé il n'y avait personne. tout le batiment était vide, on avait pu s'installer là où on voulait, il n'y avait personne, même pas du personnel, tout était poussièreux et abandonné. Ces vacances m'ont toujours semblé bizarres ! Il y avait juste un groupe d'enfants accompagnés d'un curé qui faisait des gravures sur pierre en bas du bâtiment dans la cour ... et des vaches partout autour !! drôle d'endroit !!!

galinette


Inscrit le : 09/11/2007
Messages : 552

Posté le 14/02/2008 à 16h03

Coucou
Moi je n'ai que 30 ans et je connais !! Par contre j'y étais allé avec mes parents, il y a 20 ans environ. J'avais jamais compris pourquoi il y avait écrit Pertuis sur le batiment, maintenant je comprend, en fait il appartenait à la ville de Pertuis !! Nous quand on y été allé il n'y avait personne. tout le batiment était vide, on avait pu s'installer là où on voulait, il n'y avait personne, même pas du personnel, tout était poussièreux et abandonné. Ces vacances m'ont toujours semblé bizarres ! Il y avait juste un groupe d'enfants accompagnés d'un curé qui faisait des gravures sur pierre en bas du bâtiment dans la cour ... et des vaches partout autour !! drôle d'endroit !!!

trobo (ex 456)

Inscrit le : 06/01/2008
Messages : 158

Posté le 14/02/2008 à 20h29

je n'ai que de bons souvenirs de cet endroit, j'y suis retourné il y a quelques années.
A l'instant je me souviens du départ en car de la place Garcin, le début de l'aventure.

lou rénaïré


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 1726

Posté le 17/02/2008 à 15h19


La place Garcin.

Dans les années 1950, la place Garcin ressemblait encore à une place de village, avec son magnifique hangar ou les paysans venaient au marché pour vendre leurs melons. Au fond, se dressait un magnifique muret en pierres et derrière ce mur, pour nous les petites canailles, c'était l'aventure qui nous attendait. Là M.Prosper Nalin avait sa bergerie et les moutons étaient parqués derrière ce fameux muret. Avec des copains, notre jeu préféré, c'était de sauter cet obstacle pour aller monter les petits ânes gris qui faisaient partie intégrante du troupeau. Ces braves animaux accompagnaient les moutons pendant la transhumance, pour rejoindre l'estive et passer l'été à la montagne. Le berger nous surveillait et, nous voyant courir après les ânes et affoler le troupeau, il n'hésitait pas à intervenir avec le fouet, mais là, ce n'était pas les moutons qui étaient visés. Ce berger est toujours en vie, il est âgé de 97 ans et par la suite, dans ma vie d'adulte il est devenue un très bon ami, aussi, cette petite histoire n'a pas d'autre but que de parler de ce brave Momon qui malgré ses menaces, ne nous a jamais fouetté.

Message édité le 15/01/2011 18:19:13

jojo


Inscrit le : 21/02/2008
Messages : 3

Posté le 21/02/2008 à 19h20

Il est super ce forum, moi qui suis nouveau pertuisien, grâce à vous je découvre un peu cette ville et les souvenirs de ces habitants. Venant de Marseille, je ne pourrai pas vous parler de ma jeunesse à Pertuis mais je vous lis avec attention.

lou rénaïré


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 1726

Posté le 21/02/2008 à 20h38

Salut jojo et bienvenu sur le forum. Je suis très content que nos petites histoires te plaisent et pour ma part j'essaierai d'en écrire d'autres.

mon oeil


Inscrit le : 25/11/2007
Messages : 179

Posté le 22/02/2008 à 19h49

Bonjour Jojo?

Bienvenu Jojo, merci de participer à la vie de Pertuis à travers ce forum.

Mon Oeil

Identification
Votre Email :
Mot de Passe :
 
 
Vous n'êtes pas inscrit ?


Mercredi 20 Novembre
St Edmond d'Angleterre


S'abonner par :

Mon compte :
Mot de passe Perdu Inscription


WWW.PERTUIS.COM est un site membre du réseau WOUAIBE.COMInfogérance et Hébergement Demarcq.net - Voyage en Guadeloupe - Mentions légales