EntrepriseEmploiHotelRestaurantImmobilierPlanCinémaInfos

Le forum de www.pertuis.com est une tribune de libre expression. Utilisez le cependant en respectant les règles et les autres utilisateurs !
Avant de créer un nouveau sujet, vérifiez qu'il n'existe pas déjà ! Toute utilisation commerciale de ce forum est interdite !

FORUMS | Espace café | nos souvenirs à Pertuis

    
candide


Inscrit le : 11/12/2007
Messages : 466

Posté le 31/01/2008 à 06h26


Le Corso de PERTUIS.

Dans les année 1950,1960 le Corso de PERTUIS était la fête la plus attendue de la région! Il faut dire que toute la population de notre chère ville faisait tout ce qu'il fallait pour que cette grande manifestation soit une réussite. Les carcasses des chars sortaient de l'atelier de la rue Hoche préparés par M.Moullet pour être habillés et bichonnés par les petites mains qui fabriquaient des milliers et des milliers de fleurs en papier.Ces petites mains étaient celles de mesdames Roche,Barone, Villard, Chansaud et bien d'autres. Après ces longs préparatifs,le grand Jour arrivait et moi, qui étais minot, ce jour là je peignais les sabots des grands chevaux blancs et les harnais d'une couleur OR. Il fallait que tout soit nickel pour tirer le char de sa majesté la Reine des fêtes. Puis une fois les préparatifs terminés, le défilé pouvait enfin commencer.Chaque char était accompagné d'une fanfare et les 403 camionnettes aux carrosseries rutilantes, transportaient les oeillets et les genêts pour la bataille de fleurs. Monsieur Duc était juché sur sa moto et veillait au bon fonctionnement des opérations. M.Fancello était chargé de commenter et d'animer cette superbe manifestation. A la fin du défilé, notre musique locale l'harmonie Durance Luberon avec Gervais PIN et Titi Baude en tête, le père Laugier qui, avec ses moustaches de poilu de 14-18 avait bien du mal à souffler dans son tuba plein de confettis, jouait la COUPO SANTO devant la tribune officielle. Puis c'était le moment tant attendu de la bataille de fleurs.Oeillets, genêts, confettis recouvraient le COURS DE LA République. Une fois le Corso terminé,c'était la fête foraine avec les bons chichis de Lopez et la pêche aux canards de la mère Guiton, et bon nombre de manèges bruyants venus d'ailleurs. Non il n'y a pas de nostalgie dans ce récit mais un grand respect pour les gens qui y sont cités et qui , j'en suis sûr, nous regardent d'en haut !

Message édité le 15/01/2011 17:54:19

zinzanbrookezidane


Inscrit le : 24/12/2007
Messages : 302

Posté le 31/01/2008 à 20h19


@Candide


Titi Baude c'etait bien le vendeur de fusils sur le cours de la Republique ?

Ce Baude du cours de la Republique etait aussi parrain d'un camarade de fin d'ecole primaire André Delglat .

Et Madame Roche avait t elle une parenté avec le Roche coiffeur dans la rue colbert qui a arrêté ses activités au debut des années 80 ? Ce M Roche avait pour habitude lors de ses pauses de s'asseoir face à sa vitrine et de rêver ou d'observer les passants dans la rue colbert .

Et Madame Barone, c'est la tres sympathique epouse du non moins sympathique boulanger Barone ?





Message édité le 31/01/2008 23:21:51

candide


Inscrit le : 11/12/2007
Messages : 466

Posté le 31/01/2008 à 20h32

@ ZZ

Oui c'est bien le vendeur de fusils du cours de la République, notre titi Baude.
Mme Roche était bien parente avec le coiffeur.Elle habitait rue Hoche en Face Brun matériaux.
Mme Barone était l'épouse de Francis le Charpentier, ses fils Alain et Gérard jouaient au foot avec moi !

zinzanbrookezidane


Inscrit le : 24/12/2007
Messages : 302

Posté le 31/01/2008 à 22h22


Mais alors tes amis Barone , ils ont peut être un lien avec Michel Barone qui est de 62 je pense ? Parce qu'il me semble que dans sa famille à ce Michel Barone , quelqu'un etait dans la menuiserie.


Ce Michel Barone qui a bossé un temps dans un café à Pertuis et qui plus jeune etait dans la bande d'un groupe de musique Pertuisien '' Transat '' vers 82 -83 avec les Tahar Mazouz dit Maz , Patrice Pina , y avait aussi un Grangeon ( je crois qu'il etait de la famille des paysans qui faisaient de l'ail (?.)...

Ce groupe de musique chantait les succes populaires de la periode , et notamment la chanson '' t' es OK'' du groupe OTTAWAN .

j'ai trouvé une parodie sur youtube mais y a la chanson en entier ..cela rememorera à certains des souvenirs.

http://www.youtube.com/watch?v=F-04OM2oUt4

http://www.youtube.com/watch?v=m8psxpEDKAo

J'en ai rigolé en réecoutant

Je me souviens d'un bal de ce groupe à Pertuis à la place Sant Pierre ..au Bari en 1980, 1981 1982 ou 83 ?

Recemment j'ai discuté avec une personne proche, de Pertuis , des anciens qu' on avait connus et des copains d''enfance ou d'adolescence ...c'est vrai que malgré quelques broutilles, c'etait convivial .


Message édité le 01/02/2008 20:14:58

candide


Inscrit le : 11/12/2007
Messages : 466

Posté le 01/02/2008 à 05h30

Michel Barone est l'un des jeunes frères de mes amis tout comme Jacques qui est sur la liste Pellenc.
Le Grangeon dont tu parles est le fils de Pierrot, ancien expéditeur de Pertuis et oncle de rémi.
Tu vois ZZ, quand il s'agit de Pertuis, je suis comme" l'oncle Bens" incollable!!

galinette


Inscrit le : 09/11/2007
Messages : 552

Posté le 01/02/2008 à 10h23

Coucou !
Etant donné que vous avez l'air de bien connaitre les "anciens", je me permet de demander au cas où ... Est-ce que vous connaissiez Lydie Leydet ? Si oui, pourriez-vous m'en parler un peu, juste comme ça ... merci

candide


Inscrit le : 11/12/2007
Messages : 466

Posté le 01/02/2008 à 11h52

Si je ne m'abuse, cette personne travaille à la Mairie de Pertuis ainsi que son époux. Ceci dit, je ne vois pas ce que tu veux savoir sur cette dame il faudrait que tu soies plus claire!!

galinette


Inscrit le : 09/11/2007
Messages : 552

Posté le 01/02/2008 à 14h18

ou là là, non, Lydie est décédée il y a 20 ans. C'est ma mémé et je ne l'ai connu que 10 ans. J'ai très peu de souvenirs d'elle et j'aurai juste aimé savoir si vous aviez quelques souvenir d'elle. Je sais qu'elle avait 8 enfants et qu'elle était lavandière. Je voudrais savoir comment elle était. Je sais qu'elle était très gentille et très douce mais bon ... si vous aviez une petite anecdote, ça me ferai plaisir.

lou rénaïré


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 1726

Posté le 03/02/2008 à 10h14

Si ta mémé était la maman de gérard, je l'ai bien connue, et je peux te dire que c'était une personne trés méritante et une travailleuse infatiguable.Ses descendants peuvent en être fiers !!Je me souviens de l'ecole maternelle ou nous allions avec Gérard et je revois ta mémé tenant son fils par la main.

galinette


Inscrit le : 09/11/2007
Messages : 552

Posté le 03/02/2008 à 11h19

Oui, c'est bien elle !!! Oh merci mille fois lou renaïre ! je suis très émue de lire ton message.

Angelo


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 746

Posté le 03/02/2008 à 18h19

Ah si Lou Rénaîré n'existait pas, il faudrait l'inventer n'est ce pas galinette ?
Quelqu'un comme lui, vaut de l'or sur ce forum, et dans la vraie vie il est pareil !! Si il s'était présenté aux municipales , et bien il est élu maire au premier tour j'en suis sur..

candide


Inscrit le : 11/12/2007
Messages : 466

Posté le 08/02/2008 à 12h49

J'aurais sûrement voté pour lui, c'est quelqu'un de bien !

mon oeil


Inscrit le : 25/11/2007
Messages : 179

Posté le 08/02/2008 à 23h47

Moi aussi,

Mr Lou Rénairé, Je crois que nous étions dans la même classe.
Il y a trés trés trés trés longtemps.
Un indice
Cette année là, durant le goudronnage de la cour de l'école......
A cette époque vous n'aimiez pas encore G. Brassens.
Plus tard, nous nous sommes suivis, je suis plus jeune d'un an.

Cordialement.

Mon oeil

lou rénaïré


Inscrit le : 29/10/2007
Messages : 1726

Posté le 09/02/2008 à 05h02


@ mon oeil

Cette année là, durant le goudronnage de la cour de l'école, il y eut un accident dont je me souviendrai toute ma vie. Alors que les employés des ponts et chaussées étaient occupés à recouvrir la cour d'une émulsion bitumineuse,un tuyau se cassa, et là, j'ai encore dans mes oreilles, le cri de l'agent qui fut aspergé de goudron à plus de cent degrés. La maitresse nous fit rentrer dans la classe et la récréation terminée (dommage c'était ma matière préférée). Lorsque aujourd'hui je revois le pauvre Maurice assis devant le pas de sa porte du Bd Ledru-rollin, je repense à cette histoire et je me dis qu'il a sûrement beaucoup souffert ce jour là ! car l'agent en question c'est lui!
lou Rénaïré.

Message édité le 09/02/2008 06:36:58

mon oeil


Inscrit le : 25/11/2007
Messages : 179

Posté le 09/02/2008 à 17h48

@ lou rénaïré,

Cette triste histoire date de fin de l'année 1957 ou au début de l'année 1958.
Nous étions dans la même classe.
Dire qu'il y a 50 ans déja.

Cordialement

Identification
Votre Email :
Mot de Passe :
 
 
Vous n'êtes pas inscrit ?


Lundi 28 Septembre
Saint Venceslas


S'abonner par :

Mon compte :
Mot de passe Perdu Inscription


WWW.PERTUIS.COM est un site membre du réseau WOUAIBE.COMInfogérance et Hébergement Demarcq.net - Voyage en Guadeloupe - Mentions légales